image
image
image
image

L'Île

  Géographie   -  Géologie   -  Population   -  Le milieu agricole   -  Le milieu forestier

  Le milieu maritime   -  Le patrimoine bâti   -  La faune   -  La flore


LA FAUNE

Parmi les gros mammifères terrestres, l'orignal et le chevreuil ont élu domicile à l'île. Mais ce sont les oiseaux et la vie marine qui font sa renommée.

En outre, les Eiders à duvet, qui nichent sur les îles voisines (idéalement inhabitées et où il y a peu de prédateurs terrestres), viennent se nourrir à l'Île Verte et y élèvent leur couvée. Les oiseaux migrateurs, dont les oies des neiges, y font escale. Grâce à ses marais, battures et plages, l'île attire les canards noirs, les grands hérons et plusieurs oiseaux de rivages.

La vie marine y est diversifiée et abondante. À partir de l'île, il est possible d'observer le béluga, le marsouin commun, le petit rorqual, le rorqual commun, le rorqual à bosse et le rorqual bleu. On peut même entendre le souffle des baleines et le hurlement des « loups de mer », c'est-à-dire des phoques communs et des phoques gris.

Quant aux amphibiens et reptiles, une Note sur l'herpétofaune de l'île Verte confirme la présence « en bon nombre » de trois espèces : couleuvre rayée, grenouille à bois, salamandre à points bleus. Selon l'auteur Christian Fortin : « nous entendrons pour encore longtemps les échos du chant de la grenouille des bois au printemps à l'île Verte ... ».
Design downloaded from free website templates.